Mariage

Mariage pour tous , coup de chapeau à deux députés UMP

Coup de chapeau à deux Députés UMP, Benoit Apparu, ancien Ministre du logement et Franck Riester. Ils déclarent vouloir voter le texte ouvrant le mariage aux personnes du même sexe. Compte tenu de l'ambiance d'intolérance qui règne à l'Assemblée et de la diabolisation dont fait l'objet ce texte ce sont des hommes courageux et des élus responsables.

Je publie pour vous le texte que je viens de faire tenir à la rédaction départementale de Ouest France.

Le  projet de loi met notre droit en conformité avec la réalité de notre société. C’est un texte qui ajoute un droit. Il n’en retire aucun. Ce texte vise le mariage civil et non le mariage religieux.

Le projet de loi permet le mariage de deux personnes de même sexe ainsi que la régularisation d’enfants, aujourd’hui privés de toute protection.

La loi future telle qu’elle est rédigée me semble raisonnable et conforme à l’évolution des mœurs. Elle permet l’adoption par des couples de même sexe. Il y avait une vraie hypocrisie à l’interdire quand on sait que la loi actuelle permet à une personne seule d’adopter sans que lui soit, bien entendu, demandé quelles sont ou seront ses orientations sexuelles.

Le projet se limite à cela et n’aborde pas la question de la Procréation Médicalement Assistée (PMA). Ce  sujet est  très délicat. C’est pourquoi je n’ai pas signé l’amendement visant à étendre le champ d’application de la loi à la PMA. Cette question sera abordée, plus tard, dans un débat élargi concernant la famille.

Les forces  qui aujourd’hui, par conviction ou par calcul politique, s’opposent au projet de loi sont les mêmes qui combattaient, avec des mots outranciers et blessants, la contraception,  le divorce par consentement mutuel, le droit à l’avortement et le PACS.   

Je voterai cette loi qui ne doit pas faire peur.  Elle ne bouleversera pas notre société, pas plus que  dans la très catholique Espagne ou dans tous les Pays qui nous ont devancés.

Mariage pour tous

L’Assemblée Nationale va étudier le projet de loi portant mariage pour tous  fin Janvier et début Février. La commission de lois, dont je suis membre, va être saisie en tout premier.

Il s'agit d'une réforme annoncée par le Président de la République pendant la campagne présidentielle. Ceci n'empêche pas le débat démocratique et citoyen.

 C'est pourquoi je ne suis rendu à l'invitation du centre de recherche théologique de Caen à une réunion fort nombreuse et fort bien tenue . Cette réunion a permis une confrontation digne, fructueuse et respectueuse des avis et des personnes.

La vidéo résume l'essentiel de ma pensée. Vous trouverez la suite de ce débat en suivant ce lien : http://www.theologie-caen.cef.fr/Compte-rendu-du-grand-debat-du 

Le débat parlementaire va me permettre de rester en contact avec vous et de vous faire part de mes sentiments. N'hésitez pas à me faire part de vos interrogations , de votre soutien ou tout au contraire de vos sentiments négatifs. J'en tiendrai compte dans les discussions que nous pourrons avoir et dans mes interventions devant la Commission des Lois.