La nouvelle CAPF

Bureau CAPF

Mes Chers Collègues,

 

 

Comme vous le savez, je préside depuis 2001 la Communauté d’Agglomération du Pays de Flers. Cet outil fantastique, créé par le Député Honoraire Michel LAMBERT en 1994 sous la forme d’une Communauté de Villes, est le fruit du combat et de la vision de certains.

 

Je ne vais pas me risquer à les citer tous, mais je veux aujourd’hui remercier celui qui depuis les tout débuts de l’intercommunalité en a été le Premier Vice-Président, j’ai cité Pierre SALLES, Maire d’Aubusson.

 

Pendant toutes ces années, nous avons affronté bien des tempêtes, dans les premiers temps, une certaine incapacité à dégager des marges financières. Cette incapacité a été levée lorsque nous avons collectivement pris la décision de créer le versement transport. C’était en 2002, ce ne fut pas facile.

 

Ceci nous a permis d’exercer, je le crois de belle manière, notre cœur de métier. Je veux parler du pilotage du devenir de notre territoire tant en matière d’équipements qu’en matière de développement économique.

 

Lors du dernier Conseil Communautaire, j’ai dressé un rapide bilan de la C.A.P.F. Je ne vais pas me livrer ici de nouveau à cet exercice de peur de lasser mais aussi parce qu’il serait alors juste de décrire celui de la Haute Varenne et du Houlme. Il n’est pas mince et consacre une belle gestion sous l’autorité d’abord du Président Gérard BUREL et, d’autre part, du Président Bruno LOUISE.

 

Nous avons dû affronter des difficultés juridiques et financières. Tous ont en mémoire les débuts du centre aquatique qui ne furent pas un long fleuve tranquille.

 

Chacune, chacun d’entre nous sait que l’effet cumulé de la suppression de la Taxe Professionnelle et de la crise européenne conduit à rendre plus difficile notre tâche en orientant nos prélèvements vers les ménages, ce que nous ne souhaitons pas faire.

 

Face à cette tourmente, tourmente dans laquelle toute l’Europe est plongée, nous aurions pu faire le gros dos et attendre.

 

Attendre quoi, que d’autres viennent nous aider ! Personne ne le fera.

 

Nous avons choisi d’agir, nous avons choisi de nous donner de nouveaux horizons et de nouvelles opportunités.

 

La loi du 16 décembre 2010 nous en a fourni l’occasion. Cette occasion nous l’avons saisie et nous avons rencontré alors des partenaires de grande qualité. Tout d’abord le Président Bruno LOUISE et son bureau, ensuite l’ensemble des Maires du Canton de Messei auxquels j’associe, bien entendu, mon ami Hervé LEMANCEL, Maire de Landisacq.

Je veux aussi souligner le rôle éminent du Conseiller Général de Messei, Marc TOUTAIN. La compréhension des enjeux, le fait qu’il sache s’abstraire des considérations partisanes ont permis la construction d’un rapport de confiance qui est le seul ciment durable d’une intercommunalité de projets.

 

Il y a quelques minutes, vous m’avez fait l’honneur de m’accorder votre confiance. Ayant une connaissance intime des rouages de notre intercommunalité, je mesure plus que quiconque la difficulté mais aussi les potentialités et la grandeur de la tâche qui m’incombe.

 

Que chaque délégué, que chaque suppléant, que chaque Vice-Président, sache qu’il fait maintenant partie de la maison.

 

Quelles qu’aient pu être les discussions ou les votes, rien ne sera jamais reproché, aucune décision ne sera dictée à raison d’opinions qui ont pu être exprimées par le passé. Je m’y engage personnellement.

 

Nos 25 communes sont, à compter de cette minute, membres à part entière de notre nouvelle Communauté.

 

  • Nous allons relever ensemble de grands défis.
  • Nous allons nous mettre en ordre de marche.
  • Nous allons dans la clarté et la justice caler le pacte financier qui nous lie.
  • Nous allons régler les problèmes de toutes sortes, juridiques, techniques, …
  • Nous allons faire des choix, soutenir l’emploi, peser sur la politique mise en œuvre par la Région, faire plus encore entendre notre voix au plan départemental.
  • Nous le ferons dans l’unité avec pour seul horizon le bien des populations dont nous avons la charge.

 Belle année à vous, aux vôtres.

 Belle année de travail et de fraternité au service du bocage.

CAPF